09/03/2012

yellow hut




ce matin j'ai rencontré un homme d'une trentaine d'année
dans un magasin de laine
il choisissait des pelotes pour se tricoter un pull
le modèle semblait assez compliqué et son savoir-faire excellent
il me confiait qu'il n'avait jamais osé se rendre ici auparavant
et gardait en secret son don d'aiguilles
par honte

this morning I met a man about thirty years
in a wool shop
he choses the balls to knit a sweater
the model seemed quite complicated and his know-how excellent
he told me he had never dared to go here before
and kept in secret his gift of needles
by shame



4 commentaires:

  1. il ne devrait pas avoir honte, si tu le revois dis lui qu'ici ce sont souvent des hommes qui vendent la laine et même enseignent les techniques dans les boutiques

    ces photos sont super :))

    bises, xx

    RépondreSupprimer
  2. the photos + the story are both so beautiful.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a quelques semaines, dans la boîte à couture de ma grand-mère, j'ai trouvé un bout de tissus brodé, très joli...C'est l'unique pièce qui lui reste des broderies de son père, qui brodait, mais qui par honte disait qu'elles étaient de sa femme...

    RépondreSupprimer
  4. oh comme c'est mignon... (si mediterranean...)
    The ghost Knitter!

    Les photos sont belles !!

    RépondreSupprimer